Comme un haret sur une branche

Comme un haret sur une branche

Tout hérissé, crachant, feulant,

Tu menaces qui s’approche

Tu sors les griffes et les dents.

Le premier qui te regarde

Se fait de loin couvrir de bave

Gare aux yeux, car cela barde

C’est le moindre mot qui te gave…

On voit que ta maturité

Au fond d’un trou s’est arrêtée

Tu aimerais  déchiqueter

Tout geste empreint de bonté…

Oh ! Lala ! Mais quel délit

Aurait-il donc ainsi commis

En croyant dans un récit

Lire un âge un peu réduit ?

Qu’y peut-il, pauvre petite

Si le chiffre de tes dizaines

Est si petit qu’il s’effrite

Derrière tes frissons de haine.

Tu auras beau pour faire la grande

Utiliser des mots grossiers

Des vocables de mépris

Des éructations d’étranger

Le niveau de tes récits

Laisse voir une faiblesse

Digne de l’enfant perdu

De la gamine en détresse

Dont le cœur a été fendu.

 

Regard de vieux grand père,

Dans sa huitième dizaine, 

Désolé de ne rien pouvoir faire

 Pour consoler ta peine…

 

16 Réponses à “Comme un haret sur une branche”

  1. El papet dit :

    Jolie réponse au « droit du lecteur au bovarysme, l’un de ses dix droits selon Pennac!

  2. reveuse bleue dit :

    Sous les yeux baricades
    Au semblant dechiquete
    Que ne souffre jeune personne
    Qui de mots ne sait choisir
    Regard en branle combat
    Ta haine en hache de vent
    Tu vocifere ta peine
    Comme un petit chat effraye
    Tu sors griffes arrachees
    A la face d’une ombre enchevetre
    De leurres qui te sont
    A ton age bafoues

    Douce soiree Poete
    Bisous bisous bleus bleutes

  3. 010446g dit :

    Bravo! rêveuse bleue! Encore un beau poème!
    Merci d’ensoleiller la soirée.
    Bisous, bisous, bisous.

  4. jacky dit :

    Bonsoir

    Je ne peux savoir a qui s’adresse ce poème ?!
    je devine qu’il s’adresse a une jeune âme qui se perd en se cherchant.

    Nous pouvons aimer tous ces êtres en recherche !
    c’est la meilleure boussole

    Bravo !
    a+
    Jacky

  5. 010446g dit :

    Une personne qui souffre tellement que meme une parole anodine est mal interprétée…

    On aimerait pouvoir mettre du baume sur la plaie.
    Merci pour le compliment
    Bonne soirée.

  6. Carole dit :

    C’est difficile de grandir, ça fait mal, souvent, de devenir « soi ».
    J’aime énormément cette image du chat « haret » (un mot que je ne connaissais pas).

  7. 010446g dit :

    Parfois, les aléas de la vie la douleur rendent les êtres si craintifs à l’égard des autres qu’ils font penser à ces chats abandonnés qui retrouvent une vie sauvage.

  8. Impronte dit :

    pourquoi la femme aime le chat ?….pour son silence / sa liberté /sa démarche si majestueuse /pour s’en faire aimer , seul l’instinct animal a ce pouvoir…à suivre !
    Nonna.

  9. 010446g dit :

    Pour sa douceur et pour sa cruauté aussi!

    Une chatte blessée est pire qu’une tigresse
    Bonne journée Nonna

  10. reveuse bleue dit :

    Dans le regard d’un chat
    Tant de mysteres…
    Independance emprisonnee
    Se chahutent les tracas
    Un silence feule
    Comme une etoile perdue
    La tempete du ciel
    Sur les prunelles figees
    Un Instant, une fleur d’ailleurs
    Posee en profondeur
    Dans l’iris implorant…

    J’aime les chats…
    Bisous miaou Poete

  11. 010446g dit :

    Ronron
    Merci pour ce poème plein de mystères et de douceur.

    Bisous caresses

  12. mariecandide dit :

    C’est pas pour moi, au moins, hein?
    C’était pour rire, ma dernière réponse.
    Et puis je pense, zut, le temps passe trop vite, ne plus pouvoir mériter le titre fugace de « petite ». Pour le reste du portrait, hum, je m’y retrouve un peu quand même, surtout concernant les gros mots.
    Bonne journée cher maître!

    Dernière publication sur Mariecandide : MARIE-CANDIDE ET SON PSY

  13. 010446g dit :

    Pas du tout! Il ne me semble point que vous m’ayez envoyé me faire f…
    Il y a longtemps que je vous connais et vous n’êtes pas aussi sauvage…
    Mais une de vos collègues blogueuses pourrait bien se reconnaître…
    Merci pour la visite… Et surtout pour le titre: il me fait toujours chaud au coeur.

  14. PARADISALIA dit :

    Les cicatrices au coeur sont indélébiles, seul, un peu de tendresse offre un baume adoucissant…Mais un chat retombe souvent sur ses quatre pattes…Belle journée Gérard Bises

  15. 010446g dit :

    Je le lui souhaite, car la douleur rend agressive.

    Belle journée à toi
    bises

Laisser un commentaire