Hospitalité …masculine.

 

Mais tu ne peux, jolie bergère

Repartir comme tu es venue

Reste avec moi le vieux trouvère

Je te bercerai d’airs inconnus.

 

Tes cheveux sont bien trop mouillés

Je vais céans les frictionner

La pluie au toit va gargouiller

Laisse-moi être attentionné.

 

Mets tes sabots près des chenêts

Laisse apparaître tes pieds de fée

Un doux massage te ferai

Afin de te les réchauffer.

 

Pose ta cape et ton jupon

Nul ne viendra nous déranger

Auprès du feu il fait si bon

L’orage dehors est un danger.

 

A courir ainsi par les prés

Je te sens bien fatiguée

Dans l’alcôve bien préparé

Un  lit te dit : « Viens te coucher »

 

Je vois de loin des yeux briller

Mais là s’arrête ma chanson

Quand on est vieux sans sourciller

On sait jusqu’où on reste bon.

9 Réponses à “Hospitalité …masculine.”

  1. binicaise dit :

    Beau poème être vieux mais encore amoureux quoi de plus beau par contre il faut peut être éviter les jeunes bergères …..dangereuses pour les artères…..
    Bonne journée Jacqueline

    Dernière publication sur Binicaise : Blog en pause pour une durée indéterminée.

  2. PARADISALIA dit :

    Je t’assure que j’ai rit de bon coeur en lisant vers après vers…C’est magnifique !!! Belle journée Gérard Bises

  3. 010446g dit :

    @Paradisalia: Merci de m’avoir fait démarrer… Je ne pouvais me résoudre à voir repartir ta bergère…
    Douce journée à toi
    Bises

    @Binicaise: Je t’assure que les jeunes bergères(ou pas) je ne leur apporte plus du plaisir qu’avec la langue… En leur déclamant des poèmes!
    (Il est des centenaires brûlants d’adolescence
    Et des quadragénaires croulants de sénescence… ibid 25/02/2011)
    Belle journée à toi.

  4. Elpapet dit :

    De soi-même

    Plus ne suis ce que j’ai été,
    Et ne le saurais jamais être.
    Mon beau printemps et mon été
    Ont fait le saut par la fenêtre.
    Amour, tu as été mon maître,
    Je t’ai servi sur tous les Dieux.
    Ah si je pouvais deux fois naître,
    Comme je te servirais mieux !

    Clément Marot

  5. 010446g dit :

    Merci pour ce beau poème, il s’intègre parfaitement et dans l’esprit et dans le temps.

  6. reveuse bleue dit :

    Sur un sillon d’hier
    Mes lettres je semerai
    Tu peux les caliner
    Ou bien les faire envoler
    Mais le coeur des mots
    Reste le tresor hors temps
    En cette approche printaniere
    Il fleurit dans les yeux poetes

    Belle soiree Poete
    Bisous sans age

  7. 010446g dit :

    Et les lettres comme autant de fleurs
    Viennent réjouir mon coeur

    belle soirée, rêveuse bleue
    bisous, bisous, bisous

  8. reveuse bleue dit :

    La nuit venue
    Petales en habits d’ombres
    Fleurs de lettres posent
    Sur le voile du ciel
    Une myriade d’etoiles
    En Coeur de mots poesie

    Douce nuit Poete
    Bisous etoile

  9. 010446g dit :

    Douce nuit à toi généreuse erato
    bisous

Laisser un commentaire