DISPARUE EN HIVER

Nous étions « en ville » et , entre deux rendez-vous, il se trouvait une marge de près de trois heures…

Bistrot ?

J’ai  une aversion profonde pour ces lieux sauf les jours de grande « vacance » d’envie de vivre…

Magasins ?

J’ai de la peine à marcher et les galeries marchandes, constituées de boutiques côte à côte ne proposent pas de « déambulateurs » autrement appelés « caddies »…

Cinéma ?

Le complexe voisin ne proposait guère de films qui nous attiraient… Cependant, malgré les critiques très mesurées, nous avons repéré « disparue en hiver »…

J’aime bien Kad Merad… Ma moitié adore les thrillers…  

Synopsis

Daniel est un ex-policier reconverti dans le recouvrement de dettes. La cinquantaine solide, il effectue son «sale boulot» sans émotion, ni affect… Un jour d’hiver, sur le parking d’un routier, il se fait aborder par Laura, une fille de 18 ans qui lui demande de la raccompagner. Il accepte.
En chemin, elle lui propose «ses services» contre de l’argent. Furieux, Daniel l’éjecte de sa voiture. Le remords et la violence de sa réaction le poussent à faire demi-tour et à revenir sur ses pas, mais Laura a disparu.

O K  Le film est lent (aussi lent sans doute qu’une enquête véritable) mais les acteurs jouent bien.

Beaucoup de violence dans le comportement de cet ex policier… A imaginer qu’il s’agit d’un plaidoyer sur la supériorité des méthodes policières violentes et border line sur les méthodes légales.

Un aperçu furtif  de comportements sado masochistes … Nymphomanie ?

On ne comprend pas, longtemps, quelles sont les relations entre les acteurs : Daniel et son ex épouse, Daniel et ses ex collègues…

Finalement, cet homme qui paraît insensible s’avère être le plus ravagé de tous par un malheur dont il a été victime.

Pas de regret !

2 Réponses à “DISPARUE EN HIVER”

  1. rougepolar dit :

    Merci pour ce partage ! :)

    Dernière publication sur Rougepolar : S’éloigner

  2. 010446g dit :

    Certaines critiques disaient: »passez votre chemin »…
    Merci pour la visite.

Laisser un commentaire