Par procuration

 

Vous connaissez sans doute cette sensation de plaisir quand une personne que vous ne connaissez pas, qui vous est plus ou moins indifférente, s’en prend à un individu dont vous n’aimez ni les actes, ni les paroles.

Par deux fois, cette semaine, j’ai éprouvé ce plaisir comme si, par procuration, des jugements que je porte sans les avoir trop exprimés, étaient exprimés par d’autres…

J’ai appris, par exemple que Bruno Masure (vous savez, celui qui gênait tant certains en 1997) commentait souvent de manière négative les journaux de M. Pujadas (dont je n’ai pas aimé du tout le sourire sardonique le 21 avril 2002)

Pour compléter ma joie, M. Attali, jeudi soir, s’en est pris à Natacha Polony que je ne *supporte pas*… Comme Olivier Picard, je ne vais pas en pleurer…

10 Réponses à “Par procuration”

  1. Michèle F. dit :

    Franchement, vous y croyez? Vous êtes là dans un joli panier de crabes et il y a longtemps que je me fie à d’autres journalistes d’investigation. Ces querelles où chacun peut changer de camp au mieux de ses intérêts, vraiment…. Dans ce billet, vous n’êtes pas dans l’analyse politique, vous êtes dans la rancune vengeresse….
    Désolée.

  2. 010446g dit :

    MAIS , le titre même du blog indique mes limites….
    Je n’ai jamais eu l’ambition d’être un quelconque gourou.
    Et, oui, la rancune vengeresse, c’est aussi ça le radotage.
    Très amicalement.

  3. Michèle F. dit :

    Pardon, pas pour vos limites hein, mais pour le sens de ce blog… Tous les journalistes m’agacent, j’ai maintenant l’impression d’un ronron, d’un blabla attendus à chaque fois. Alors quand j’ouvre la radio, c’est juste pour les titres, juste pour voir si notre pays n’a pas encore pris feu et après j’éteins, puis je vais lire ailleurs des analyses un peu plus fouillées.
    Excusez-moi.

  4. 010446g dit :

    Vous n’avez pas à vous excuser. Votre critique était plutôt louangeuse pour l’image que vous semblez vous faire de mes buts.

    Les journalistes de grande écoute, mine de rien, par la manière de placer leurs sujets, par quelques signes subliminaux orientent la façon de (ne pas) raisonner de ceux qui les regardent. Je ressens parfois très fort ces messages qu’on enregistre sans qu’on soit bien sûr de les avoir captés… D’où mon plaisir de savoir que je ne suis pas le seul (cela, pour Pujadas)
    Pour Natacha Polony, là c’est la militante chevenementiste, dans toute sa logique que j’éxècre….Elle est pourtant jolie!

  5. elpapet dit :

    ô Dieu de toutes les déesses et féées,
    Aux discours en vérités de séduction,
    Sur votre droite, l’une vous fait donc effet,
    D’une certaine répulsive réduction!
    Pour l’aveu d’une carabosse qui vous nie,
    Et vous fait homme qui pêche sans déni,
    Remercions la fée Natacha Poloni!

  6. Oh que oui, ai je ressenti ce plaisir de  » dire ses 4 vérités  » par procuration …..
    Et soudain, cet inconnu en deviendrait presque un ami ….
    Excellent WE d’hiver, calme serein et doux
    Tân

    Dernière publication sur chroniques variées : la nouvelle arche de Noé

  7. 010446g dit :

    @Tân:Ca fait tellement du bien!
    bon week end à toi aussi!

    @Elpapet: tu veux donc me désoler?

    Mais tu le fais avec talent.

  8. 010446g dit :

    @Elpapet: Je ne sais si c’est sur ma droite…
    Le parti de Chevénement se situait comme
    1) socialiste
    2)fort attaché à la notion de nation
    …Et il fallut trois longs jours en 2002 à ces alliés objectifs du front national pour appeler à voter pour Chirac

    J’approuve Attali!

  9. Elpapet dit :

    Merci de nous rappeler les mauvais tours de 2012 et le retard en « corrections d’élection ».
    NP et JA se sont empaillés à la téloche, je crois me souvenir, sur la question de savoir de la « responsabilité individuelle était une valeur de droite ou de gauche. J’avoue que la question de ce savoir ne mérite pas pour moi une guerre d’opposition.
    En revanche, j’ai trouvé intéressante quelques autres des remarques critiques qui font le fonds de commerce politique d’A., notamment celles relatives à la formation permanente (30 milliards dont 2% consacrés par les partenaires sociaux aux chômeurs… ) qui n’ont d’ailleurs pas été relevées par NP à sa manière un peu trop agressive…
    D’une manière générale, le grand clivage politique ne se situe-t’il pas actuellement entre ceux qui assument peu pou une part de racisme et les autres qui s’en défendent de le devenir?

    J’espère que 2017 nous sera douce.

  10. 010446g dit :

    2017, J’ose à peine y penser.

Laisser un commentaire