Foulards…

 Tu dis ? Près d’une soixantaine !

Des épais, des légers,

En soie, en alpaga, en laine,

Des longs, des courts et des carrés.

C’est donc que tu veux

En jouer quelque peu…

Disent-ils en combien

De doux attachements

Tu t’imagines bien

 Prête pour le firmament ?

Non, tu n’as pas voulu

Dans ta belle collection

Jeter ton dévolu

Sur telle interprétation ?

Ils sont pour toi caresse

Douce pour certains

Parure de déesse

Chaleur dès le matin ?

Puisqu’ils n’ont pas  langage,

Veux-tu donc les rouler

Comme on met  un bandage

Un garrot obligé

Par la nécessité ?

 Ou en bandeau  posé

 Sur tes beaux yeux,

De fée …

Partie de colin-maillard 

En tenue … pour le jeu ?

(Ne me fusille pas du regard !)

Peut-être que dans d’autres fantasmes,

Les bras en croix  liés

Tu rêves de corps qui se pâment

En orgasmes réitérés?

…A moins qu’en fouet tu ne transformes

L’un ou l’autre  objet,

Pour tester, sous mille formes,

Les « cinquante nuances de Grey » ?

6 Réponses à “Foulards…”

  1. reveuse bleue dit :

    Oh! Belle etole
    Ta curiosite n’a d’egal
    Que mes pensees secretes
    Tu te positionnes
    Sur les braises du temps
    Mes pensees se font mutines
    Derriere un regard angelique
    Prends garde de ne te bruler
    Au contact de mes reves sensuels

    Tres joili…!!!

    Belle journee Poete
    Bisous

  2. Whaou ! C’est très beau ! J’en ai parlé dans un article beaucoup moins poétique !! lol (des 50 nuances pas de foulards ^^). Il m’arrive à mes heures perdues de me laisser aller à la poésie mais ça ne donne pas encore ce que j’espère ! Un jour peut être ? En tout cas grand bravo pour ce très beau texte :)

    Dernière publication sur Whats up in my happy days ? : Changement de plateforme pour le blog !!!!!!!

  3. 010446g dit :

    Oh! Rêveuse bleue! Que tes poèmes sont doux!
    Belle journée à toi aussi;
    Bisous.

  4. 010446g dit :

    @Wha’s up in my happy days?:
    merci pour le compliment.

  5. Michèle F. dit :

    Les cinquante nuances? Je n’ai pas lu. Je préfère regarder les cent nuances du gris du ciel.
    Et puis, je n’en ai que cinquante des foulards, et je fais piètre figure, je n’en ai pas assez pour jouer toutes les pièces….

  6. 010446g dit :

    Il en est qui cachent bien leur jeu…

Laisser un commentaire