Tes foulards

Ah ! Que j’aime tes foulards

O splendide déesse

Enroulés avec art

Sur ton cou de princesse.

Voilant quelquefois à peine

De peau, le petit carré

Où on voudrait à la chaine

Déposer mille baisers.

8 Réponses à “Tes foulards”

  1. Michèle F. dit :

    Ah les foulards! J’en ai au moins trente! Honteux!

  2. 010446g dit :

    Coquetterie féminine!

    Je ne sais pas si la manière de les enrouler a une signification particulière comme l’angle du tablier des paysannes d’autrefois.

  3. reveuse bleue dit :

    Foulard Caresse
    Aux couleurs papillons
    Etoles amoureuses
    Enlacees en silence doux
    La matiere precieuse
    Ornee d’un subtil parfum
    Delivre les nuances du temps
    Enroules en amant possessif
    Ou effleures telle une promesse muette
    Le voile mysterieux
    Dessine et cache les tremblement
    Des veines amoureuses

    Moi aussi je suis une « fan » de foulards
    Il y a en toujours un qui « m’attire’…

    Belle journee Poete
    Bisous

  4. 010446g dit :

    Belle journée pour toi, ton poème ensoleille la mienne.

  5. Michèle F. dit :

    Ou comme le « lamba » des Malgaches, longue écharpe de soie blanche. La manière de le porter a de multiples significations.

  6. reveuse bleue dit :

    Je suis heureuse de mettre du soleil chez toi Poete…

  7. lamlodiedesmots dit :

    Je ne voyais pas mes foulards de manière si… érotisante !

    Dernière publication sur La mélodie des mots : On me dit fée...

  8. 010446g dit :

    @Michèle F. Je n’ai pas eu droit non plus à ces secrets…

    @reveuse bleue: c’est donc soleil partagé!

    @lamlodiedesmots: tu sauras maintenant!

Laisser un commentaire