Fêtes de famille

Des fêtes de famille, je me méfie beaucoup :

Ces rassemblements où, derrière les bisous

S’échangent les cancans, critiques et non dits,

Où les rivalités, méfiances, jalousies,

Trouvent à s’organiser, en toute perfidie .

Entre les apéros, les chips ou les biscuits

Les amuse-gueule s’en donnent à merci

Habiller celle-là, costumer celle-ci.

Mais parfois, ô miracle, on peut se retirer

Dans un petit cénacle, des horions, abrité,

Echanger des propos sains et forts, quel bonheur

Sur vingt mille sujets qui vous tiennent à cœur.

Se retrouver assis, par un sort bienheureux,

Sans aucune manoeuvre, à retourner les cieux

Auprès d’une déesse, d’un astre de beauté,

Pour couronner le tout, finement cultivée .

4 Réponses à “Fêtes de famille”

  1. eructeuse dit :

    ça me rappelle bien des choses…loin de la fête sur un banc à discuter en fin de nuit… Même ressenti sur les fêtes de famille…même plaisir à vous lire !

    Dernière publication sur Victoryne Moqkeuz Eructeuse : Piège à cons

  2. 010446g dit :

    Agréable de savoir qu’on n’est pas seul à ressentir ce genre de choses. Merci.

  3. renaud dit :

    Les réunions de famille c’est comme la vie en général il y a le pire et le meilleur, il y a de la légèreté et de la profondeur, de l’amour et de la haine, il y a de la jalousie et de la générosité, du vrai et du faux semblant, c’est la société en miniature qui se réunit.

  4. 010446g dit :

    Tu résumes bien… Mais avec l’âge, je me méfie.

Laisser un commentaire