Au tournant de la route

Au tournant de la route,
De la route des louloutes*
Là où Lulu autrefois**
Accueillait au coin du bois
Les hommes désemparés
Par leurs pulsions dominés,
Je crois voir un peu bouger
Par un rocher dissimulée
Une forme qui se recroqueville.
Une toute jeune fille
Placée là par un marlou ?
Se tapit aux yeux de tous
Vrai visage d’enterrement…

Eh bien, le croirez-vous,
C’est avec soulagement
Que j’ai vu un phare bleu
Débarquer sur le lieu

*13 juin 2011
**3 octobre 2013

2 Réponses à “Au tournant de la route”

  1. leloupbas dit :

    Salut Gérard.
    Si c’est toi qui a téléphoné aux flic.
    Chapeau.
    Moi je l’aurais fait
    Jean-Louis

    Dernière publication sur jlc1552trey : Demain le train

  2. 010446g dit :

    Non! S’ils n’étaient pas arrivés derrière moi, je crois que je me serais arrêté pour lui proposer de l’aide.

Laisser un commentaire