La révolution des femmes

En ce mois de juillet, la ville de Vizille proposait, sur son domaine, deux spectacles sur la révolution.
Je ne dirai rien de la performance des acteurs de la seconde pièce : tenir en haleine un auditoire assis en plein air avec des propos authentiques de Marat, Danton et Robespierre, voilà qui relève du grand art…
Par contre, le premier spectacle, basé sur des textes authentiques également, joué par une armée de comédiennes venues de troupes d’amateurs, m’a paru bien plus fort. Ces héroïnes qui périrent guillotinées parce qu’il n’était pas question pour les révolutionnaires de reconnaître le droit des femmes à s’exprimer (Condorcet mis à part) avaient autant et plus de revendications justes à formuler… Et avec quelle conviction !!

Encore, heureusement, a-t-on oublié les avis « révolutionnaires » du marquis de Sade …
Limites de la révolution des « lumières » !

5 Réponses à “La révolution des femmes”

  1. iowagirl dit :

    Ah oui, Olympe de Gouges ! Et un personnage ! Un !

  2. leloupbas dit :

    Trop de misère due a l’alcoolisme.
    Il faut des femmes responsables
    citoyenne a pare entiérre

    Dernière publication sur jlc1552trey : Demain le train

  3. Anonyme dit :

    Comme les acteurs qui rejouent x fois la même scène, je tente un nouveau commentaire chez vous et, pour dévoiler un peu de cet anonymat, je signe M.F.

  4. tardlesoir dit :

    Comme les acteurs qui rejouent x fois la même scène, je tente un nouveau commentaire chez vous avec l’ancien pseudo mais tardlesoir est passée de vie à trépas.

  5. 010446g dit :

    @tardle soir: tant que je ne suis pas vers mon ordi, je ne peux immédiatement approuver le commentaire… Il faudra quelque temps pour que le filtre automatique enregistre les nouvelles données.

Laisser un commentaire