Indigène

Il est des mots de la langue française que l’école publique, héritière d’un temps très colonialiste, a parfois, et par inadvertance, détournés de leur sens.
Le mot « indigène » est de ceux-là. A force de ne l’utiliser que pour désigner les habitants des pays asservis par la colonisation, dire de quelqu’un, né dans le pays qu’il habite, qu’il en est indigène est parfois ressenti comme un terme de mépris.
Je me souviens des relations tendues entre les parents de deux écoles voisines (qui organisaient pourtant des fêtes communes) l’une recevant en majorité des enfants indigènes au sens juste du terme, l’autre accueillant des enfants de nouveaux habitants, (aisés et cultivés pour une grande partie d’entre eux) ayant construit leur résidence sur des terrains vendus par des propriétaires du coin.
L’un de ces arrivants ayant eu le malheur d’utiliser le terme indigène pour désigner les associations nombreuses et actives du secteur, cela faillit tourner à la guerre de quartier.

11 Réponses à “Indigène”

  1. alainx dit :

    Ses propos sur les indigènes (du coin = pléonasme !) on été considérés comme indigestes…
    :-)

    (Je rentre d’un petit séjour campagnard… c’est fou ! C’était bourré d’indigènes…)

  2. leloupbas dit :

    Personnellement aillant vécu toute ma vie là ou je suis né. je me considère comme un indigène
    Pourtant je ne suis pas un sauvage vivant tout nu dans la jungle.
    Jean-Louis

    Dernière publication sur jlc1552trey : Demain le train

  3. Michèle dit :

    Je fus très étonnée en des temps reculés, moi qui me nourrissais de romans d’aventures de la bibliothèque verte étant petite, d’apprendre vers l’âge de neuf-dix ans, que moi aussi j’étais une indigène. Il était temps!

  4. tunkasina dit :

    Autochtone est beaucoup plus difficile à prononcer.

  5. Michèle dit :

    Cher Radeau,
    Je vous avais laissé un petit commentaire, j’ai cliqué, lu qu’il était en attente de modération et le voilà si bien modéré que le pauvret a disparu.
    Pour résumer, je disais que ce n’était qu’à l’âge de 11-12 ans, après m’être gavée de romans d’aventures de la Bibliothèque Verte, que j’avais découvert que, moi aussi, j’étais une indigène. C’était une autre époque, quand les « indigènes » étaient montrés avec un os dans les narines, des colliers de dents et qu’ils dansaient autour d’un chaudron où mijotait un pauvre missionnaire.
    Vous voyez que mon commentaire était déjà en lui-même très modéré. Va-t-il encore disparaître par le trou de la serrure.

  6. almanito dit :

    Qu’importe les mots, dans le fond, tout est dans la manière de les dire et …de les entendre!

  7. leloupbas dit :

    Plus de les entendre que de les dire.
    Par exemple.
    Je dit.
    Madame Pasche est une chinoise.
    Ce qui est vrais car elle viens d’entre le fleuve jaune et le fleuve bleu.
    Pour des un, c’est compris comme un renseignement et pour d’autre comme un insulte a madame Pasche.
    Ceci même si c’est la vérité.
    Jean-Louis

    Dernière publication sur jlc1552trey : Demain le train

  8. Michèle dit :

    Troisième et dernier essai : pourquoi donc deux commentaires antérieurs aux trois derniers ne sont-ils pas passés? Certes, ils n’étaient pas forcément remarquables mais ils étaient en sympathie avec votre propos. Tout ce que j’ai vu, c’est qu’ils étaient « en attente de modération ». Il y a un dysfonctionnement quelque part ou alors je fais partie des morts du Radeau de la méduse.

  9. Bonjour
    J’ai beaucoup apprécié cet article.
    Et comment qualifier les APATRIDES ??????
    Signé
    Une ex apatride….. Indigène du monde.
    Tân

    Dernière publication sur chroniques variées : la nouvelle arche de Noé

  10. 010446g dit :

    merci pour tous vos commentaires.
    C’est vrai qu’autochtone ne résonne pas de la même manière.

    Quant aux apatrides, la manière dont ils sont reçus, perçus, pourrait donner lieu à des réflexions sur la conformité entre les valeurs affichées et les actes .

  11. 010446g dit :

    @michele: ne change pas ton nom, le message paraîtra:
    3 identités avec le même mail… blocage!

Laisser un commentaire