Court passage en bord de mer…Calvaire

Ne cherchez à comprendre l’affaire,
La mer, pour moi est un calvaire :
Souffrir soleil, chaleur torride
Dans des horizons insipides ,
Voir des déesses à l’horizon
Inaccessibles toute la saison,
Côtoyer mille et un touristes
Qui roulent sport comme sur piste,
Se sentir vieux, gros et pâle,
Au milieu des porteurs de hâle,
Faire semblant trouver plaisir… …
Quand en tous points, mon seul désir
Est d’aller franchement dormir
Dormir, dormir à satiété
Jusqu’à voir la fin de l’été.

9 Réponses à “Court passage en bord de mer…Calvaire”

  1. Rosa line dit :

    Mais si tu dormais tout l’été, tu ne verrais pas toutes ces belles déesses à qui compter fleurette. A la mer tu en as plein les mirettes !

  2. eructeuse dit :

    et la montagne ?

    Dernière publication sur Victoryne Moqkeuz Eructeuse : Une veste à l'endroit une veste à l'envers...

  3. tardlesoir dit :

    Alors vous auriez pu nous prévenir! On vous aurait préparé un petit goûter à l’ombre et dans le silence!
    Mais la mer! Telle qu’elle devrait être, sans tout ce chahut ni ce bling bling que vous décrivez! Elle existe, bien loin…. Et là-bas, je l’aime…

  4. almanito dit :

    Comme je vous comprends! Non pas que je n’aime pas la mer, bien au contraire, mais vivement septembre que tous les touristes m’a-tu-vu s’en aillent et que l’on puisse profiter de nos plages, de nos rues, de nos nuits et de nos terrasses de café en paix!

  5. 010446g dit :

    @Rosa Line: je n’aime pas me sentir en infériorité… Et, sur la plage je suis comme l’albatros sur un bateau.

    @Eructeuse: pour compenser le désagrément d’une vieille ferme de montagne, il est bien normal de prévoir des moments où ma moitié prend son pied.

    @Tardlesoir: juste une petite « escapade »

    @almanito: parce qu’ils payent, beaucoup de touristes se croient permis ce qu’ils ne feraient pas dans leur localité(pays) hélas!

  6. Rosa line dit :

    « En infériorité », c’est excessif même si je comprends. J’ai souvent ressenti ce sentiment d’infériorité mais je pense que je m’en libère. Mais j’ai plus de difficulté à accepter de vieillir.
    Pourquoi ne pas aller à la plage très tôt le matin ou tard le soir pour éviter la foule ou alors trouver un coin de plage souvent plus éloignée mais plus tranquille, à l’abri des regards.

  7. 010446g dit :

    J’ai une peur panique de l’eau depuis qu’on a du me ranimer un jour de déconnade dans une piscine privée.

  8. Rosa line dit :

    Tu es tombé bourré dans la piscine ou quelqu’un t’a fait un mauvais tour ?
    Si tu restes sur la plage, loin du bord de l’eau, il n’y a pas de danger. La mer ne va pas t’avaler.

  9. 010446g dit :

    Jeu imbécile… Qui a failli très mal tourner.
    Ben , j’ai beaucoup de défauts, mais ayant côtoyé dans mon enfance les effets néfastes de l’alcool, je m’en tiens toujours éloigné.

Laisser un commentaire