Je bande, je bande, je bande, je bande.

Tant pis pour le vieux Georges
Qui en fit chaudes gorges
Tant pis pour les pudibonds
Qui d’horreur hurleront.
Tant pis si les curés
Me refusent à confesse
Bien trop obnubilés
Par les histoires de fesses
Ce n’est pas pour Fernande
Ni même pour Félicie
Que souvent en catimini
Je bande, je bande, je bande, je bande.
Ce n’est pas pour une femme
Que mon action infâme
Se déroule en secret
Loin des yeux indiscrets.
Ce n’est pas dans la terre
Comme certains fantasmes
Qui hantent certaines âmes
A l’inceste adultère.
C’est face au gabarit
De mes jambes en furie
Avant que peau se fende,
Je bande, je bande, je bande, je bande.

9 Réponses à “Je bande, je bande, je bande, je bande.”

  1. tardlesoir dit :

    Parfait!

  2. eructeuse dit :

    hé bien bonne bandaison !

    Dernière publication sur Victoryne Moqkeuz Eructeuse : Une veste à l'endroit une veste à l'envers...

  3. 010446g dit :

    Ce serait plus agréable au sens propre!

  4. Désirée dit :

    Merci pour le sourire ;)

  5. 010446g dit :

    Mieux vaut effectivement en sourire.

  6. Reste plus qu’à ….
    Mettre en musique !!!!

    Dernière publication sur chroniques variées : la nouvelle arche de Noé

  7. 010446g dit :

    Ca ne figure pas dans mes compétences, hélas!

  8. renaud dit :

    Parodiant Descartes l’on peut affirmer:
    « je bande donc je suis »
    et un peu plus tard:
    « je bande donc j’essuie »

Laisser un commentaire