12 years a slave

Ce film, basé sur une histoire réelle arrive à point pour rappeler à ceux pour qui « il faut tourner la page » ce que fut la condition des esclaves, à grande échelle.
Jamais un paysan (je dis bien paysan et non pas « éleveur ») ne traiterait ses animaux comme le furent les noirs dans certaines plantations de coton.
A l’époque où nos jeunes renâclent devant la lecture de « la case de l’oncle Tom » parce que, disent certains, la langue leur paraît vieillotte,film dur, mais à leur conseiller.
Tourner la page, oui, mais ne pas oublier de lutter contre toutes les formes fussent-elles nouvelles de l’esclavage.

7 Réponses à “12 years a slave”

  1. tardlesoir dit :

    Ah! Oui! J’ai bien l’intention de le voir quand il arrivera dans mon coin! Mais le Directeur de notre petit Ciné-Bourse fait beaucoup d’efforts. Le cinéma se trouve dans l’ancienne Bourse du travail, conservée dans le style.
    J’avais passionnément lu « La Case de l’Oncle Tom » quand j’étais enfant et ce livre m’avait fortement impressionnée.

  2. sandrasbz dit :

    Je garde un souvenir très marqué de « la case de l’Oncle Tom », où la langue est peut-être un peu vieillotte (il y a pire), mais où l’intrigue est totalement avant-gardiste pour l’époque où le roman a été écrit.

  3. 010446g dit :

    vieillotte, c’est ce que me disent les ados!!

  4. tardlesoir dit :

    Quoi qu’il en soit, je l’ai lu dans une traduction, comme les élèves d’aujourd’hui. Cela fausse un peu la donne. Un écrivain, traducteur et blogueur, Claro, a écrit de nombreux articles et fait des analyses très intéressantes sur le problème de la traduction. Le blog de Claro s’appelle « Le Clavier cannibale ».

  5. margo27 dit :

    Je vous remercie de votre visite sur mon site, les petites histoires de Margine. Allez savoir ce que contient le livre de la statue de la Liberté, en vrai…
    Je vois que vous écrivez des histoires très courtes. Etes-vous alleé faire un tour ici:

    http://jattendsdoncjelis.unblog.fr/

    C’est mon association. Nous organisons des petits concours d’écriture auxquels vous pouvez participer.Ca ne coûte rien.

    Cordialement
    Sabine

    Dernière publication sur Les mains de Sabine : Une feuille, un livre

  6. 010446g dit :

    @ tard le soir: merci pour le tuyau
    @Margo 27:Pour ce qui est des histoires courtes, ce ne fut pas toujours le cas :voir les archives du radeau du radotage de février à juin 2011
    Le temps pour moi est passé des concours : je me contente de bavardages.
    J’ai choisi d’ouvrir un blog notamment parce que sa durée, pour autant qu’il soit alimenté, est plus longue que celle d’un livre qui est limitée à quelques mois en librairie (sauf scandale qui le prolonge) avant de finir au pilon.
    Bon ! pour nuancer, j’ai retrouvé en vente un recueil que j’ai publié en 1967…Mais il s’agissait d’un seul exemplaire…
    Ce n’est pas la première fois que j’allais visiter votre blog : je me promène souvent et je ne laisse pas toujours de trace.
    Merci pour les références

  7. 010446g dit :

    @sandrasbz:
    vos poneys sont très beaux!

Répondre à sandrasbz Annuler la réponse.