Fini le temps….

 

Fini le temps où tout déborde

Sur le visage ou dans l’oreille,

Entre tes mains liées par cordes,

Voire au creux de ton aisselle,

Entre tes seins laqués de miel,

Entre pieds joints, sous les orteils,

Sur les rondeurs de ta croupe,

Avant, toujours le vent en poupe,

Le moment du bouquet final

Tout au creux de ton synclinal.

Laisser un commentaire