Archive pour avril 2013

Merci encore!

Jeudi 18 avril 2013

 

J’étais perdu dans le dédalle

Des rues qui montent et qui dévalent

Pour accéder à la clinique

Tous les parcours se compliquent

Elle jetait avec grand soin

Dans les containers du coin

Les verres et les cartons

Journaux, bouteilles et flacons…

Quand elle a vu mon désarroi

Elle a conseillé : « suivez-moi »

Les yeux rivés sur sa voiture

A droite, à gauche, descente dure

Je suis arrivé à bon port.

J’ai voulu dire : «  merci encore »

Mais dans un sourire éclatant

Son noir visage illuminant

Je la vis faire demi-tour…

J’écris ce poème en recours…

Grande nouvelle!

Mardi 16 avril 2013

Quelle découverte exceptionnelle !

GRANDE NOUVELLE ! Les scientifiques ont découvert que l’apprentissage à l’école est plus efficace dans le plaisir…

Ils auraient découvert que le « toucher  » aide l’apprentissage de la lecture… MAGNIFIQUE ! A croire que personne ne leur a raconté que depuis quarante ans dans des classes primitives (pardon ! maternelles et élémentaires) les petits élèves forment des lettres avec la pâte à modeler ; sur des plexiglas, avec des aimants, placés au dos, ils obligent des figurines à suivre la courbe des lettres de cursive ; découpent des mots dans des revues pour les reconstituer…  

Cela ne s’appelait pas de la « NEUROPEDAGOGIE », cela s’appelait tout simplement chercher tous les moyens de rendre l’apprentissage intéressant…

Bien sûr ! c’était avant que de grands intellectuels comme MM Chevénement,Darcos ou De Robien ne sévissent à l’Education Nationale !

Lire, c’est perdre son temps

Lundi 15 avril 2013

Chez nous, dans mon enfance, il n’y avait que très peu de livres. Livres « de prix » distribués en fin d’année à ma mère( ?) quelques ouvrages « édifiants » vie de saints… Quelques romans que mon grand-père lisait ou relisait…Mais, pour mon père, lire, c’était perdre son temps, c’était chercher à échapper au travail.

Toute mon enfance n’a été nourrie que par les quelques livres empruntés à la bibliothèque de l’école…Et de rares cadeaux de citadins à qui mes parents avaient fourni des œufs ou un lapin au temps des restrictions.

Je serais donc resté parfaitement inculte si, qu’elle en soit remerciée, ma prof de français, mademoiselle PFRIMMER, au cours complémentaire, ne m’avait pas donné une série de livres à lire pendant les vacances…

Malgré les grognements de mon père (pensez !! en pleines fenaisons !!!) j’ai pu grappiller en dehors de la « chômée » (la sieste) le temps de lire cette année-là au moins trente romans.

Souvenirs d’enfance: Les journaux

Dimanche 14 avril 2013

Dans mon enfance, les journaux avaient une grande importance. Certes, on écoutait parfois les nouvelles « au poste » (entendez à la radio) mais le culte de l’information écrite était présent… Encore que… Mon grand-père qui était abonné du journal « Le Réveil » recoupait volontiers  les informations avec « «Le Dauphiné Libéré » que mon oncle recevait.

Mon père préférait « Foyer Rural » pour lequel il militait… Et son supplément : « Clair Foyer »

A la sortie de la messe, ma mère achetait régulièrement « La Vie Catholique »et « L’essor » vendus sous le porche de l’église.

Pour les informations économiques, il y avait l’organe de l’assurance mutuelle : « L’agriculteur du Sud-Est » dont les annonces me faisaient souvent rêver ;et « Terre Dauphinoise » organe du syndicat agricole, dont mon grand père a été longtemps président pour le village.

Souvenir d’enfance: le téléphone

Dimanche 14 avril 2013

J’ai vu tout à l’heure sur facebook une photo de téléphone à pièces…

Ma merveilleuse copine du voyage en Israël demandait « As-tu connu ? »…

A l’époque où les gamins de 10 ans ont leur téléphone portable, ce que je vais raconter paraîtra sans doute paléolithique :

Dans mon enfance, mais encore jusqu’au temps où je suis sorti de l’Ecole Normale, il n’y avait dans le pays qu’extrêmement peu de téléphones personnels. Dans les quartiers excentrés, il y avait des « téléphones publics » placés chez des particuliers… 4 ou 5 au plus pour le village .

Notre hameau était desservi par le poste placé à la laiterie.

Tendance refoulée?

Vendredi 12 avril 2013

J’ai dit le 4 novembre dernier ce que je pensais de la loi sur le mariage pour tous…

Mais à la lecture des propos démesurés des opposants qui frisent l’appel à la guerre civile, je finis par me demander si un grand nombre de ceux-ci ne sont pas des homos qui se sont infligés une inouïe violence de refoulement…

747 QN 38

Mercredi 10 avril 2013

J’avais du, pour l’accueillir, attendre neuf mois

Plein d’espoir et d’impatience

Quand je l’ai reçue, dans mon effervescence

J’ai dit « l’avenir est à moi ! »

Au creux douillet de son fauteuil

Je me suis installé gaiement.

Mon cœur battait frénétiquement.

Clé de contact, elle ouvre l’œil,

Un bouton,  à moi tiré , le démarreur,

En quelques tours , crée le réveil

Du cœur plongé dans le sommeil :

Du courageux petit moteur.

J’étais le roi invincible

Sur les chemins, dans la profonde,

Dans la bouillabaisse immonde

Rien ne pouvait être impossible.

Roue dans un trou ? De deux secousses

Je ressortais sans inquiétude

C’était devenu habitude :

Nous pouvions tout, aucune frousse.

Combien de fois, mi-goguenard

Cent fois, cinq cent, mille,  que sais-je

Sur la route couverte de neige

Ai-je doublé une déesse ou même un car ?

Je ne sais pas mon téléphone

J’ai presque oublié mon adresse,

Mais toujours avec tendresse

Son numéro en moi fredonne.

747  QN 38 ( MON AMI 6)

Vieillesse

Lundi 8 avril 2013

 

Je suis entré dans la vieillesse

Brutalement

Comme un camion dont la vitesse

Foncièrement

Aurait perdu toute maîtrise .

Je la voyais

Bien sûr,c’est vrai, avec traîtrise

Qui approchait.

Mais aussi prompte que vipère

D’un coup de crocs

Elle m’a entraîné dans sa sphère

Au grand galop.

Urgences , hôpital de VOIRON

Samedi 6 avril 2013

 

Merci à vous, jolies déesses

Pour votre accueil, votre gentillesse

J’étais vraiment dans la détresse

Les désagréments de vieillesse

Vous avez tout transformé:

Votre sourire fut volupté,

La gêne par vous fut balayée

Et vous m’avez bien soulagé !

Comportements bizarres…

Jeudi 4 avril 2013

Je me souviens qu’au temps ancien où je gardais les vaches, celles-ci avaient parfois un comportement incompréhensible, mues par un instinct qui me dépassait.

On voyait par exemple le gros du troupeau tenter de rentrer à l’étable, alors que les ventres étaient loin d’être arrondis par l’herbe broutée.

D’autres partaient comme des folles vers la forêt, voire dans n’importe quelle direction…

Puis, sur un coup de tonnerre, l’orage de grêle s’abattait, hachant tout sur son passage, bien heureux si la foudre qui frappait en plein «  pâquer  »ne tuait pas une bête… Ou le vacher.

. Plusieurs députés UMP ont déposé, en fin de semaine dernière, une proposition de loi mettant en place un dispositif d’amnistie fiscale visant à rapatrier les capitaux placés illégalement à l’étranger( ?).

2 avril  M. Cahuzac avoue avoir depuis longtemps un compte à l’étranger (changement de stratégie pour minimiser les risques ?)

4 avril une liste de titulaires de comptes à l’étranger dont ferait partie l’ancien trésorier de campagne de F.H. sourd dans les médias…

123