Une bise que j’espérais guère

Elle était à regarder

Les gâteries en chocolat.

J’eus envie de lui slamer

Un poème qui passait par là.

Elle me reconnut :

Ce n’était pas la première fois

Que je clamai aussitôt vue

Qu’elle était belle à haute voix.

Elle rosit, je fus content.

Je lui confiai

 Comme un secret

Que je suis au commencement

Aujourd’hui de huit dizaines.

C’était pour moi un jour de veine:

Me souhaitant bon anniversaire

Elle posa sur mes deux joues

Une bise que j’espérais guère

 Qui m’a mis sens dessus-dessous !

 

2 Réponses à “Une bise que j’espérais guère”

  1. leblogdelpapet dit :

    il faut hélas à certains dont je suis avoir beaucoup lutté contre le vent de l’histoire pour recevoir la bise simple d’un poème

    Dernière publication sur Leblogdelpapet : Qu’est-ce que vous voulez que je vous dise ?

Laisser un commentaire