Absente?

Quel désarroi quand le dimanche

Je ne vois pas derrière sa caisse

La préférée de mes déesses

Je tourne en rond, je me déhanche

Pour voir où elle peut se cacher

Qui l’a changée de lieu de peine,

Son absence pourrait gâcher

Tout mon bonheur de la semaine.

Et quand après avoir erré

Etre sorti bien dépité

Je la retrouve affairée

A vendre les jeux à gratter

Mon deuil en joie laisse éclater

Des cris à tous épater.

Laisser un commentaire