Non aux contrôles inopinés?

 

Des syndicats de police s’élèvent contre un projet de contrôles inopinés d’alcoolémie et d’usage de stupéfiants chez les policiers…

Le commun des mortels lorsqu’il subit un tel contrôle est-il préalablement averti ?

Est-il choquant de souhaiter qu’une personne détentrice légalement d’une arme dans l’exercice de son métier soit aussi sobre qu’un chauffeur de bus ?

L’argument selon lequel ce projet fait passer les policiers pour des addicts me paraît curieux : qui n’a rien à craindre parce que toujours « nickel » ne peut que souhaiter ce genre de contrôle… NON ?

Laisser un commentaire