Grillades

 
Je n’aime pas faire des grillades,
Je n’aime pas manger dehors,
Confier de la bonne viande
(Trop  bonne en sauce, c’est d’accord)
A un brasier aléatoire,
Tantôt trop chaud, tantôt éteint,
A rallumer, souffler sans boire,
A surveiller comme un bambin.
Des flammes et la chair est noire
Pas assez chaud, nous avons faim !
Après de multiples déboires
On peut s’asseoir à table enfin,
Avec le soleil dans les yeux,
Le vent qui vous glace le dos,
Sur un fauteuil qui branle un peu,
Mal installé comme un maso.
Prétendre en se léchant les lèvres
Que le repas est délicieux :
La politesse, chose mièvre,
Exige d’hypocrites aveux !

Laisser un commentaire