Dernier moment

Tant pis pour les extrémistes

Qui vont hurler en me lisant

Si par malheur, il ne subsiste

En mon esprit de rudiments

Alors je veux que l’on décore

Celui qui dans un geste d’amour

Soit laissera près de mon port

Le moyen de finir mes jours,

Soit dans  plus grand dévouement

D’une pastille de bienfaisance

Glissée en bouche au bon moment

M’apportera la délivrance !!!

Laisser un commentaire