De qui se moque-t-on?

A propos des déserteurs (supra 6 mars 2011)

Celui  qui, il y a peu, a invité un déserteur fiscal à venir faire un concert à l’Elysée (les caisses de l’Etat rémunérant ainsi quelqu’un  qui refuse de partager la charge de la collectivité à hauteur de ses possibilités) celui qui a donné le titre d’ambassadeur à un autre déserteur fiscal, prétend aujourd’hui qu’il veut taxer les « exilés fiscaux » Qui va le croire ?

2 Réponses à “De qui se moque-t-on?”

  1. mireille dit :

    Il n’y en a aucun qu’on puisse croire….

Laisser un commentaire