• Accueil
  • > Archives pour novembre 2011

Archive pour novembre 2011

cimetière

Mercredi 9 novembre 2011

 

En parcourant le jardin commun 

On lit des mots pleins de tendresse 

On s’emplit les yeux de tristesse 

 « Mort pour la France à Verdun » 

« Honte à ceux qui t’ont peiné » 

« Qui gît ici ? C’est moi 

J’aimerais mieux que ce fût toi » 

« Tu resteras dans nos pensées » 

Je ne veux pas de place étroite 

Dans un jardin sous une croix 

Je veux mes cendres sans leur boite 

Répandues à l’orée des bois. 

RECAPITULATION 14 SEPTEMBRE 8 NOVEMBRE

Mardi 8 novembre 2011

 

Histoires 

 

 

Réflexions/ coups de gueule 

Les banques     5 oct 

Petite question impertinente  5 oct 

Suicides d’enfants   5 octobre 

Ils ont encore frappé !  6 octobre 

Primaires 13 octobre 

Question de personnes 14 octobre 

Trop tard 14 octobre 

C’était mieux avant 17 octobre 

Suspicion 17 octobre 

C’était mieux avant     ( 3 cexemples)31  octobre 

Antibiotiques 3 nov 

Encore lui !!! 8 nov 

EDF   8 nov 

Poèmes 

 

Le clapas   22sept 

Grigou       22 sept 

Auto stop   22 sept 

Les communistes   28 sept 

Les francs-maçons   28 sept 

Le lion devenu vieux  28 sept 

Visages   28 sept 

La honte de mon père 3 oct 

Une pelle et une pioche  3 oct 

Y a-t-il une vie avant la mort ?3 oct 

Odeur de… campagne   6 octobre 

T’en souviens-tu mon vieux bonhomme ?8 oct 

Vase 8 octobre 

Les convenances 8 octobre 

Pour solliciter de mon père 8 octobre 

Les filles 16 oct 

Ecole buissonnière 16 octobre 

Mariage17 octobre 

Plombs perdus 19 octobre 

Ma cour 20 octobre 

Fable 3 nov. 11 

 referendum 3 nov

 

RAPPEL/ 

RECAPITULATIONS PRECEDENTES= 14 SEPTEMBRE19 JUIN…15 MAI   19 AVRIL… 19 MARS 

 

 

EDF

Mardi 8 novembre 2011

 

   

Surprise hier soir : au moment où nous rentrions, un éclair zébra le ciel, mais pas suivi de tonnerre. Toutes les lumières du quartier en un instant se sont éteintes, et, en rentrant dans la maison, plus d’électricité. 

Le vent violent aura sans doute fait disjoncter le transformateur pensions-nous, cela arrive… Mais au bout de quelques minutes, toujours aucun retour de la fée électricité. Il faisait nuit, un vent violent, chargé de pluie et de projectiles. Les bougies de la maison arrivaient toutes une à une à leur fin proche. C’était plus grave !  

Qu’à cela ne tienne ! Revenons à la lampe à pétrole ! Organisons notre soirée. Deux heures, trois, puis cinq, puis six et même sept… Malgré quelques petits instants d’espoir fugitifs,correspondant sans doute aux premières interventions des réparateurs, toujours le noir… 

A trois heures du matin, réveil en illumination…OUF !!! 

Au jour, en allant au village, nous découvrons en deux endroits des installations de dépannages amenées là dans le noir et dans l’orage afin qu’au petit jour les vaches puissent être traites, que les congélateurs gardent bien à bonne température les réserves accumulées. 

Quand on entend bien trop souvent des gens, bien tranquilles chez eux, envier, critiquer «  les EDF » on devrait leur demander s’ils sont aussi dévoués/efficaces dans les moments très difficiles  

ENCORE LUI!!!

Mardi 8 novembre 2011

TIENS ! LE REVOILA ? 

Je le croyais bien momifié, enseveli sous une pyramide … Ou sous un lion de pierre…Et voilà qu’il annonce sa candidature à la présidentielle… 

S’il était resté dans son domaine de compétence : l’armée, voire dans un domaine d’intérêt personnel : la police, je n’aurais pas, peut-être, une attitude aussi négative. 

Il est non l’homme pour qui la boutade « il est interdit d’interdire » est le slogan, non ! il a montré comme ministre de l’Education Nationale qu’il est plutôt celui pour qui « il est interdit d’autoriser ». Il avait pris comme référence son grand-père, hussard noir de la République, formé aux temps héroïques de la manipulation des fusils de bois à l’école pour préparer la revanche… « La Marseillaise » était son emblème…Je n’ai, je n’avais rien contre l’hymne national, qui se doit d’être respecté, par contre, il fallait ne pas avoir beaucoup réfléchi pour croire que l’on peut faire la classe au temps des médias prégnants comme aux temps où toute nouveauté ne pouvait parvenir aux enfants que par l’école (ou l’église) 

L’homme (du chantage à, et de) la démission récurrente a montré en 2002 combien il pouvait être attaché au pacte républicain en hésitant trois longs jours avant de rejoindre l’appel à rejeter le front national… 

National et socialiste, cela me rappelle des souvenirs…Pas vous ? 

FABLE

Jeudi 3 novembre 2011

 

Un paysan avait dix chèvres et une vache 

Lorsqu’il avait besoin de lait 

Ses belines trois fois trayait 

Mais de peur que bovin se fâche 

Ne lui prenait que quelques gouttes 

Pensez donc ! la traire en plein 

Elle aurait fui chez les voisins 

Ce serait vraiment la déroute 

Ainsi pensait notre éleveur. 

Nos politiques font-ils mieux 

Quand ils taxent à qui mieux-mieux 

Les gens moyens les travailleurs  

Sans jamais toucher au pactole 

De la finance : peur qu’elle s’envole. 

Referendum…

Jeudi 3 novembre 2011

 

 Les voyez-vous ces démocrates 

Qui tremblent tant devant le peuple 

Ils voudraient majorité ample 

Pour leurs arrêts de technocrates. 

Quand c’est un non sorti des urnes 

Ils trouvent moyen de faire oui 

Pire encore rapaces nocturnes 

Font revoter, c’est inouï ! 

Laisser les hommes réfléchir,  

C’est sûr que c’est bien dangereux 

Ils pourraient faire fraîchir  

Le vent des riches malheureux ! 

Ce qu’on appelle les « marchés » 

Une brochette de fainéants 

Qui ne cherchent qu’à arracher 

Des bénéfices conséquents 

Sans jamais avoir le front mouillé 

En jouant à la roulette,  

A la bourse /casino 

Des sous par leur lucre souillés 

Et qui voudraient, à la sauvette,  

Frapper le monde dans le dos . 

Pour leur complaire, malédiction !   

Marcher ein !zwei ! au son teuton 

Qui donc en veut ? Qui donc en veut ? 

C’était hier la libération 

Pas pour ré-obéir aux schleus !!! 

ANTIBIOTIQUES

Jeudi 3 novembre 2011

Manipulation !! 

  

Une fois de plus, la télé vient d’asséner sa campagne de « publicité » concernant les antibiotiques… 

CURIEUX QU’ON AIT BESOIN D’UTILISER CE TYPE DE COMMUNICATION POUR CE QUI CONCERNE DES MEDICAMENTS !! 

Par qui les antibiotiques sont-ils prescrits ? Sauf erreur, par les médecins…Depuis quand le grand public peut-il rédiger lui-même les ordonnances le concernant ?  

A une époque où on nous bassine sur « le trou de la sécu » les sommes faramineuses englouties dans cette communication sont-elles justifiées ? 

  

Qui passe à la caisse pour leur conception, leur réalisation, leur diffusion ? 

  

Certes, on peut objecter que, naguère, certains médicaments en vente libre contenaient des antibiotiques légers…qui ont été remplacés dans leur formule par d’autres molécules… 

MAIS ALORS…sachant que le premier antibiotique , découvert par A Fleming , était la pénicilline , contenue en particulier dans …les moisissures du roquefort, ne trouvez-vous pas surprenant que ce délicieux fromage ne soit pas encore SEULEMENT VENDU EN PHARMACIE ??? …. 

  

Ce qui correspond tout à fait à la campagne yankee contre nos fromages  … ???… 

  

A rapprocher des millions de doses de vaccin contre certaine grippe  

1234