CONSEIL

 
 
Garde bien, mon gai pinson
Ta joie de vivre et de chanter
Ta présence dans une maison
Est comme un rayon de clarté.
Ne te laisse pas petit ange
Par un beau bonimenteur
Enfermer dans une cage
Pour son égoïste bonheur
Continue, petit lutin
A enchanter la création
Ton rire, tintement d’airain
Ne peut souffrir la claustration !  

Laisser un commentaire