FORMATION POLITIQUE

Pourquoi lors des campagnes électorales, le principal argument des gens en place (et qui ont envie d’y rester) est-il : » nous connaissons tous les rouages pour ne pas patauger les premières années » ? Eh ! oui ! c’est que la formation de futurs citoyens responsables ne figure pas dans les préoccupations de ceux qui détiennent le pouvoir (on comprend bien pourquoi)
L’Etat , les partis parfois, organisent une formation (déformation ?)accélérée pour ceux qui ont été élus pour la première fois…Grâce à une formation plus spécifique aux entreprises ou à une administration certains nouveaux élus ont des éléments pratiques, mais il n’est pas normal que tous les citoyens ne connaissent pas à quelle porte frapper, quelle tournure particulière permet à un dossier de rester à sa place dans la pile au lieu d’être relégué…est-il normal que cela soit réservé à une minorité ? Si tous connaissaient les rouages, les critiques parfois seraient moins acérées (et parfois bien plus justes mais ça… )
Lors de la campagne électorale, on a parlé ici et là de conseil municipal jeune…
Conseil municipal jeune…. AH ! oui mais à quel âge ?
Que se passe-t-il donc dans ces classes dites coopératives (je ne parle pas de celles dans lesquelles les adultes « taxent » les parents pour une œuvre commune pour laquelle souvent les enfants n’ont pas leur mot à dire mais dans celles où, comme ce fut le cas pour leurs parents ces jours derniers les enfants ont fait des projets à leur mesure, 

pour un temps précis, qu’ils les ont défendus devant leurs camarades, ont été élus pour les réaliser) sinon l’équivalent à leur niveau de la gestion communale ?
Problème : on trouve souvent ce genre d’organisation dans une classe ou une école « primaire »(et j’emploie à dessein ce terme)…. Mais ensuite ??Il faudrait que cela soit démultiplié, qu’au lieu d’être consommateurs de savoir faire, voire de savoir s’ennuyer, les jeunes soient toujours partie prenante en responsabilité de leurs activités.

Je rêve? 

Laisser un commentaire