nostalgie: les foires d’antan

Mais où sont les foires d’antan?
Les bêtes bien pomponnées attachées aux anneaux sous le jardin de ville.
Les maquignons en blouse noire lorgnant sur les bêtes sans en avoir l’air.
Les bistrots remplis de bruits: toutes les rumeurs du pays se vendaient gratuitement là aussi.
Les bateleurs, les étalages, les cris, les odeurs….
19 avril; 15 mai… 6(?) juin; 11 septembre… et les lundis d’octobre…
l’année était rythmée par leur tenue….

Ne reste plus que, folklorique, la foire à l’ancienne d’Aautrans…

Laisser un commentaire