précautions de belle-mère

Autrefois… 

Avant que les choses n’aillent trop loin dans les projets (on avait déjà pas mal enquêté sur la personne), la future belle-mère invitait sa future bru à « véver »…(vous savez:passer l’après-midi à papoter en s’occupant les doigts, boire le café…)
La jeunette arrivait assez intimidée…En travers du passage, elle rencontrait un balai tombé négligemment… elle avait le choix: le sauter, ou le ramasser
1er cas: recalée!
Dans le cours de l’après-midi(on avait cousu ou tricoté côte à côte
)la mère sortait un panier de pommes de terre…
proposer de peler avec elle?
la regarder?
2ème solution: recalée
1er cas: on donnait à la fille un couteau d’office(pas un économe, non!non!)>>pelures épaisses: recalée!

C’est qu’il n’était pas question de livrer la maison à une souillon, ni à une fainéante, encore moins à une gaspilleuse!!

Laisser un commentaire