les vévées

Autrefois… 

Avec la toussaint, commençait le temps des veillées et des vévées…
J’ai eu beaucoup de mal à comprendre que ce que l’on appelait « hiver » ne correspondait pas à l’hiver des intellectuels: il s’agissait de ces mois de journées courtes favorables aux rassemblements des voisins pour jouer et papoter.
J’ai raconté à quoi ressemblaient les veillées le15 (?) février
Les après-midi, les voisines avaient coutume de se regrouper pour tricoter , coudre, papoter ensemble chez l’une ou l’autre. Parfois les hommes se joignaient à elles si le temps trop mauvais interdisait les travaux de réparation du matériel.
On buvait le café, ou on partageait le goûter.
On appelait cela « véver »

Laisser un commentaire