Les yeux

 

J’aime l’œil des enfants

Inquiet interrogateur :

Ces cheveux tout blancs,

Cette barbe en longueur

Qui donc es-tu ?

Je me sens tout ému…

Un papy aux cadeaux ?

Le vieil homme au traîneau ?

J’aime l’oeil des enfants

Rivé à ma bouche

Le souffle en suspens

Quand du fond de leur couche

Ils écoutent ma voix

Raconter une histoire

Un conte de loup

De vache ou de hibou.

J’aime l’œil des ados

Un peu goguenard

Quand ils sont en retard

Au départ des randos

Quand ils voient le vieillard

Approcher sans trembler

De leur groupe rouillard

Pour les rassembler

J’aime l’œil des ados

Surpris et étonné

Quand au lieu du repos

Je leur ai déclamé

Hymne à la jeunesse

Un poème enflammé

Un refrain de tendresse

Ou de félicité

Et j’aime l’œil surpris

De la fille inconnue

A qui j’offre in extremis

Un poème dans la rue !

2 Réponses à “Les yeux”

  1. julie dit :

    Mes yeux brillent en te lisant… MERCI pour ce touchant poème.

  2. 010446g dit :

    Merci!
    Dans les yeux, on peut lire tant de choses.

Laisser un commentaire