Les déserteurs

Il y a bien longtemps, ma première rencontre avec les forces de l’ordre, fut la conséquence d’une gaminerie: avoir collé « PAIX EN ALGERIE » sur »ENGAGEZ-VOUS DANS LA LEGION »… Pris, bien sûr aussitôt, la nuit passée dans le commissariat, où des agents très actifs corporellement parlant, tentèrent de nous faire dire que nous étions en relation avec des réseaux de désertion fut la plus horrible de ma vie. 

Au temps de mon enfance, j’ai appris que la désertion devant l’ennemi était passible du peloton d’éxécution…

A l’époque, je trouvais, en mon for intérieur, que fuir pour sauver sa peau ne méritait pas une peine aussi lourde. J’avais de la peine à rassembler les morceaux de la réflexion qui menait à cette décision. J’ai compris plus tard que la fuite de quelques uns était la mort certaine de tous les autres. J’ai donc intégré l’idée que la désertion méritait la peine de mort… Ou l’équivalent, car le sang du billot tache profondément le sol de l’échafaud.

Le monde dans lequel je vis, je ne le comprends plus: nos élites nous disent depuis des quarante ans que nous sommes dans une guerre économique… Mais AUCUNE n’a tiré les conséquences de cette affirmation largement acceptée.

Comment appeler la personne qui « passe à l’ennemi », va servir le pays opposé?

La première façon de trahir le pays, est de passer dans les rangs ennemis en emportant ses armes… Est-ce autre chose que font les « délocalisateurs  » de nos usines?

La deuxième façon est de quitter le pays pour se soustraire au combat… Que font donc ces Français qui passent en SUISSE ou en BELGIQUE pour éviter de contribuer à l’effort de guerre? 

La troisième façon de trahir, est d’apporter ses compétences à l’adversaire… Que font ces Français qui, parce qu’ils GAGNERONT PLUS, vont travailler dans des pays concurrents? (je ne désigne pas ici ceux dont la compétence, par défaillance de nos gouvernants, n’ont trouvé AUCUN EMPLOI en FRANCE)

Certains trouvent aujourd’hui normal que ces déserteurs soient accueillis avec honneurs quand ils remettent le pied en France …PIRE! certains même les paient avec les deniers du pays auquel ils ne contribuent pas pour venir les divertir dans leurs palais…

JE NE COMPRENDS PAS! 

Qu’au moins, puisque la démangeaison de priver de nationalité certains auteurs de forfaits chatouille certains que cela s’applique aux DESERTEURS!!  

Laisser un commentaire