Il suffit d’une sandalette

22 août 2017

Il suffit d’une sandalette

Et d’un pavé qui dépasse

Pour se casser la margoulette

Et que la mâchoire se casse.

Que le poignet parte en compote

Et le rocher se mette à saigner…

Ne croyez pas que je radote

Cela advint à ma moitié.

Depuis d’hôpital en kiné

D’infirmière en radios

Mon temps se passe à la soigner

Pardon si rares sont mes mots.

MERCI à mes visiteurs!

27 juillet 2017

Vous fûtes 335 à monter sur mon radeau hier, malgré le fait qu’il soit  en vitesse très réduite.

MERCI! MERCI! MERCI!

Assemblée

27 juillet 2017

Une armée de yakafautkon

Qui n’étudièrent jamais le droit

Va maintenant voter des lois

Ayant vigueur pour la Nation.

Ne savent pas, ces ingénus

Etre présents puisqu’élus

Ne savent pas, ces godillots

Que secret est le huis-clos

Une armée de yakafautkon

Va régenter à sa façon

Sans rien connaître, le croit-on?

Place est ouverte à l’arbitraire

Cela en France, il faut le faire!

Demain hélas, les ukases

Des libertés feront table rase…

 

Ah! ça ira! Ca ira! Ca ira!

Un matelas…

27 juillet 2017

Elle vendait un matelas…

J’en cherchais un, passais par là.

L’objet était au fond des caves,

Je la suivis, ce n’est pas grave…

Bien sûr, la demi-obscurité

Pouvait inspirer, susciter…

Elle sourit, quand je le dis

Certaine que le vieux débris

Ne risquait pas, d’un élan subit,

La plaquer contre le crépi…

A défaut d’une folle étreinte

Je déclamai sans contrainte

Quelques vers un peu copquins

Que son tout nouveau copain

N’aurait sûrement pas aimés

Aurait sûrement détestés!

Ordonnances

27 juillet 2017

Quand j’entends parler d’ordonnances

Ces édits

Des rois maudits

Je me dis que la pauvre France

De souffrir n’a pas fini.

Certes, un jour, par défaut,

Elle a choisi

Mais à bien regarder il faut

Voir ceci:

Comme le viol conjugal

Jadis fut permis

Sur qui avait dit oui,

Par un tour pseudo-légal,

Pour avoir un jour voté,

Faudra-t-il que le pays

Subisse toutes les lubies

Du potentat désigné?

Bravo les éleveurs!(Trièves)

9 juillet 2017

Dans ce monde, on perd la boule:

Des hôtels pour les matous

Quand des gosses meurent dans la houle

Quand des gens dorment dehors…

 

Bravo, les éleveurs!

Bravo, les tracteurs!

Arrêter les vacanciers, quelle audace!

Bloquer la circulation, quelle insulte!

Mais les loups tuent votre race

Et ces gens leur vouent un culte.

 

Quand le dernier éleveur

Ecoeuré par les désastres

Aura vendu son tracteur

Ira dormir sous les astres

Ces gens-là se repaîtront

De viandes bourrées d’hormones

Ou peut-être ils donneront

Des OGM  à leurs gones!

La roche du loup

9 juillet 2017

Au-dessus de ma maison

Formant comme un promontoire

Un rocher grenu, quelle histoire!

Me faisait perdre la raison.

C’est là que, aux temps anciens

Posté le cul sur la pierre

Le loup appelait les siens

Pour aller chasser dans les terres.

Pendant des dizaines d’années

La bête avait disparu

On pouvait bien s’égailler,

La paix enfin parvenue…

C’était merveilleux vraiment…

Mais grâce à des inconscients,

Des dogmatiques écolos

Le loup, hélas! Est revenu

Protégé par les bobos

Le loup, hélas! Est revenu

Maudits soient ces ostrogoths!

Blog en pause

5 juillet 2017

Panne d’ordi et transhumance…

Je vous remercie de votre fidélité.

Que cet été soit plein pour vous de soleil et d’aventures!

 

A ceux qui parlent « des gens de rien »

3 juillet 2017

Je fais partie des gens de rien

Que VOUS méprisez si bien…

Je suis toujours hors des magouilles,

De ceux qui se remplissent les fouilles

Au temps du vieux Jupiter

J’eusse été à creuser la terre.

Les disciples de Mercure

Dieu des voleurs, je n’en ai cure!

Je fais partie des gens de rien,

Je fais partie des gens de bien:

Pas grand chose dans la bourse,

Compte en banque à découvert,

Et jamais connu la Bourse!

J’ai travaillé l’air de rien:

Dès six ans, j’allais traire!

Pas d’usine, pas de start-up,

Pas de combine, pas de hold-up!

C’est pourquoi, mon cher Monsieur,

Vos paroles qui écorchent…

C’est pourquoi mon cher Monsieur

Votre mépris je m’en t….

Si tu vas au vide-grenier…

2 juillet 2017

Si tu vas au vide-grenier,

Sois prudente!

Sois prudente!

Si tu vas au vide-grenier,

Méfie-toi des jolis vendeurs:

Ils pourraient bouleverser ton coeur!

 

Si tu vas au vide-grenier,

Attention!

Attention!

Si tu vas au vide-grenier,

Les objets parlent un langage

Si plein de vieilles images!

 

Si tu vas au vide-grenier,

Prends bien garde!

Prends bien garde!

Si tu vas au vide grenier,

Tu risques d’être séduite

Par un plat de terre cuite!

 

Si tu vas au vide-grenier,

Ouvre l’oeil!

Ouvre l’oeil!

Si tu vas au vide-grenier,

Parmi tous les beaux tableaux,

Peut se cacher un MIRO!

12345...219