Théâtre musical « pecheurs de sons »

26 février 2017

Pecheurs de sons

C’est un spectacle bizarre , les spectateurs en plateau, sur des bancs, des petites chaises…

Un spectacle très intime…

Les premiers jeux musicaux sortent d’un aquarium, et surgit l’envie de naviguer, de construire un petit bateau…

Tout est dans le symbolique.

Apparemment c’est pour les tout petits…

Mais se cache une recherche plutôt très intello.

De l’origami d’origine qui débouche sur une comptine, on passe à une épopée.

La mer monte et c’est naufrage le bateau est englouti.

Seul reste le tablier du capitaine, porteur du rêve échevelé: se construire vite un bateau, pour aller voguer sur l’eau.

Pour aller à la pêche.

On voit on sent on entend le vent qui souffle, les oiseaux qui survolent, les vagues qui se soulèvent.

Un voyage particulier…

écriture, mise en scène et interprétation: Nelly Frénoux

scénographie: Pierre Garboline

Costumes et accessoire de tissus: Valérie Capriglione

 

A qui? A qui? A qui?

25 février 2017
A qui peut-on se fier
Dans le monde où nous sommes?
Chacun a, bien caché,
Chapelle à joli dôme,
Défauts redhibitoires
Et vilaines histoires.
Sous le vernis brillant
Quand on gratte quelque peu
Apparait le brigand
Qui tromper sait le mieux.
Hier c’était l’argent
Planqué pour les impôts
Voilà que maintenant
Pour se tenir à flots
Par un tour de passe passe
Un magicien malin
Aurait plongé dans la nasse
Pour arrondir ses biens…
Ah! c’est vrai, aujourd’hui
On peut prendre le tournis!
Sous leur aube blanche
DesTartuffes se cachaient
Une épuration franche
Voilà ce qu’il faudrait!

Voyage (9)

24 février 2017

Si quelque participante

Du grand corso effréné

Dans la foule montante

A l’assaut du car affrété

A secoué ses confettis

Sans faire très attention

A secoué ses confettis

Sans beaucoup de précaution

Vu la désinvolture

Vécue sur ces deux journées

Loin de moi la critique dure:

Un désagrément pas volé!

 

Bilan si dans l’avenir

Me prenait l’idée bizarre

De voyager quelque part

Je crois, vous me voyez venir

QUE JE NE FRAPPERAI  PAS CHEZ PERRAUD pour me servir!

MERCI!MERCI!MERCI!MERCI!

24 février 2017

Merci à mes visiteurs: vous fûtes 502 hier à venir sur mon radeau

Je suis extrêmement honoré.

MERCI!

Voyage (8)

23 février 2017

Nouveau point de rendez-vous

Juste en face de l’église

Mais voilà, le rendez-vous

Au dernier moment s’éclipse!** (c’est vrai que pour les mutants

……………………………………………………..qui ont portable greffé

Faut en urgence cavaler             un numéro de détresse

……………………………………………………était resté à portée…)

Pour rejoindre un musée

Faut en urgence cavaler

Vers un musée pas sur plan marqué!

Les cabris, les chevreuils

Par le fait ne sont pas gênés

Mais qui a pour être à l’accueil

Fait par étapes la randonnée

Se trouve bien obligé

De faire une marche forcée!

Voyage (7)

23 février 2017

A Menton nouvelle aventure

Le point de dépose prévu

Qui sert de repère futur

Est bloqué en imprévu…

 

Nouvelle dépose furtive

La visite va commencer

Nouvelle dépose furtive

Rendez-vous ici fixé…

Le jardin est magnifique

Les sculptures époustouflantes.

A chaque monument sa musique

Pas de foule oppressante

A Menton notons la chose

Les visiteurs sont polis

On peut photographier en pose

Le temps paraît aboli.

Et le palais des orchidées

Un véritable enchantement

Avec juste, à l’entrée

Des déesses de sécurité

Qu’on peut louer présentement…

Voyage (6)

22 février 2017

Lendemain matin ô joie!

Un car est devant l’hôtel

Pas de rando cette fois

Eh! ben si! Car le LIONEL

A trouvé plus agréable

De se garer à cent lieues

Tant pis pour les pauv’ minables

Qui ne marchent que quelque peu…

 

M’en fous de savoir s’il est beau gosse

Et si certaines devant lui béaient

S’est là conduit comme un bolosse

Jamais ne le lui pardonnerai.

Voyage (5) _ carnaval de Nice…

21 février 2017

Je ne parle pas du spectacle

Une véritable féérie

Une véritable débâcle

Pour les mimosas fleuris.

Une ambiance de démesure

Danses musiques et défilé

De quoi se faire une pâture

De démonstrations de beauté.

Je ne parle pas des déesses

Chargées de venir contrôler

Armées d’un objet de prêtresses

De votre ticket validité.

Mais dans la grande file d’attente

Avant de se trouver fouillé

Il est des amitiés patentes

Qui se déclarent inopinées.

Ce fut le cas pour ces enfants

D’environ quatre et six ans

De qui, leur ayant conté une histoire,

J’eus droit en remerciement

A une chanson de leur répertoire,

Sans un accroc, sans un oubli,

De telle sorte que le temps

Parut léger comme colibri.

Voyage (4)

21 février 2017

C’est rando trainant valises

Au pas brut de régiment

Bon, à situation de crise…

Restons zen sur le moment…

D’autant plus qu’à l’hôtel

L’accueil est très agréable…

Un magnifique hôtel

Avec des gens serviables.

Une splendide déesse

Au sourire enchanteur

Auprès de nous se presse:

Un moment de bonheur.

S’écrouler sur le lit

Dans la chambre spacieuse

Fermer les quinquets

S’écrouler sur le lit

La chambre est luxueuse

Dormir comme un benêt

Trop fatigué, sur l’instant, pour déclamer

A la jolie déesse l’ hommage mérité.

Voyage (3)

21 février 2017

Bon roulons, sans gros problème

Jusqu’à la ville d’ESTROSI

Mais le grand caméramen

Qui prétend tout surveiller (?)

N’a guère prévu de circuit

Pour que les cars puissent approcher

Des hôtels ouverts ici.

Après maints tours

Et détours

Des manoeuvres difficiles

Voilà que la carte s’annonce

Dans deux minutes inutile!

Lâchés en pleine ville

Et bien loin de notre hôtel

En catastrophe le bordel !!!             (Ce n’est plus desserte en car …….. C’est rando trainant valises)

Au pas brut de régiment

Tant pis pour les jambes prises

De douleurs sur le moment

C’est rando trainant valises

Au pas brut de régiment

Bon, à situation de crise…

Restons zen sur le moment…

12345...207