Courrier de version fémina ce jour

21 octobre 2018

Je lis dans version fémina

La réponse à une jeune femme

Qui pour se décider vient là

Exposer quelque peu son problème:

Elle s’est fâchée il y a longtemps

Avec des parents trop exigeants

Mais son mari voudrait pourtant

Qu’elle règle ce différend..

Pendant sa jeunesse, sa puberté

Elle devait travailler à la ferme

N’avait aucune liberté

Était sans cesse contrôlée

Dirigée d’une main ferme…

Avait choisi d’être en pension

Pour s’échapper de la maison…

Avec eux a coupé les ponts

 

On lui répond

« Suivez votre désir profond »

Eh! Bien! Désolé vraiment

A moins d’un danger évident

Peut-on priver ses enfants

De connaître leurs grands-parents?

 

Rouges et granuleux

20 octobre 2018

Ah! Que j’aime sentir rouler sous mes doigts caleux

Certains petits bouts rouges, légèrement granuleux…

Je les tâte, je les ausculte, je les pince quelque peu…

J’y porte parfois les lèvres: mon Dieu! Que c’est délicieux§

Certains, gonflés de leur suc, sont vraiment plus que juteux

Je vais, j’avance, je change, j’en trouve toujours de nouveaux

J’écarte ce qui les cache, en douceur, ils sont trop beaux.

A cueillir ma boite est pleine, je reviens plus que joyeux

Mes framboises en confiture feront bien quelques heureux!

Film: « GIRL »

19 octobre 2018

Laura a 15 ans.

Elle rêve d’être danseuse.

Son père, seul, l’élève avec une grande compréhension, ainsi que son petit frère.

Mais le corps de Laura répond difficilement aux exigences de l’apprentissage, d’autant plus que Laura est née garçon.

Si l’on voulait parler du film en un mot, ce serait « SOUFFRANCES »

Souffrance de ce corps qui ne se transforme pas aussi vite que Laura le souhaiterait

Souffrance que l’entraînement intense (violent même) à la danse _les images de pieds en sang sont dures à supporter _

Souffrance que le comportement des camarades à son égard

Souffrance de cette période délicate qu’est l’adolescence face aux problèmes sentimentaux

Souffrance de ne savoir où, dans un monde nettement sexué, se situer au cours de la transition

Souffrance pour le père qui fait du mieux qu’il peut, mais se sent désarmé

 

Souffrance communicative.

 

 

 

 

HONNI SOIT QUI MAL Y PENSE

18 octobre 2018

Bien qu’anglophone, le Président de la République française soutient, le 12 octobre, une Rwandaise à la présidence de la francophonie…

Coïncidence:

Indépendant, le parquet de Paris demande le lendemain l’abandon des poursuites contre des amis du président du RWANDA.

Les ristournes défiant toute concurrence à certain candidat à la Présidence de la République ne font ( n’ont encore fait)  l’objet d’aucune enquête…

HONNI SOIT QUI MAL Y PENSE

Des perquisitions urgentes sont parfois un peu retardées…

HONNI SOIT QUI MAL Y PENSE

Il est des lieux dont on n’enfonce pas les portes?

HONNI SOIT QUI MAL Y PENSE

« Le temps de nettoyer les lieux? » susurrent de mauvaises langues…

HONNI SOIT QUI MAL Y PENSE…

Coïncidence!

Un bruit court que des armes trainent au siège de certain parti…

HONNI SOIT QUI MAL Y PENSE

Aucune perquisition?

HONNI SOIT QUI MAL Y PENSE…

Les perquisitions tapageuses dirigées par le parquet visent surtout les opposants  ?

HONNI SOIT QUI MAL Y PENSE

Le Président de la République est garant de l’indépendance de la justice n’est-ce pas?

Farceurs!

17 octobre 2018

Ce matin, comme tous les jours,

Ne voyant pas les deux ânes,

Je les appelle, chacun à son tour…

Silence partout ! Que Dieu me damne!

Je vais explorer le parc

Pas de braiement, pas de marques…

Troublés, hier, par les chasseurs,

Auraient-ils, de mauvaise humeur,

Pris la poudre d’escampette?

Mais les chercher, à moi la fête!

Je fais le tour du village,

Appelant, demandant aux gens:

« Auriez-vous vu en voyage

Sur les chemins ou dans les champs

Deux ânes un peu volages

Partis seuls, le nez au vent? »

Pas de trace, pas de passage,

Je me trouve bien pénitent:

Aurais-je du doubler clôtures?

Seraient là?… Rien n’est moins sûr!

Mais en revenant bredouille,

Je fus accueilli, vraiment!

Par un concert de braiements!!!

Et leur danse de niquedouilles!

D’après une photo (Le blog de Sylvie 2 14 octobre 2018)

16 octobre 2018

Le regard  au loin perdu

Quelles questions te poses-tu?

Sous ton grand chapeau de paille

Dieu! Ce que tu peux être belle!

Jolie déesse demoiselle

On rêve de te prendre la taille

Tes lèvres appellent le baiser

Tes nues épaules, les caresser…

Ta robe blanche légère

L’étaler sur le parterre,

Et, fleur parmi les fleurs,

Conjuguer avec toi le bonheur!

 

Rivalités

16 octobre 2018

Il me revient en mémoire

Une mienne drôle d’histoire.

J’étais alors militaire

Et on m ‘avait envoyé

Pour examens complémentaires

A l’hôpital de l’armée.

Dans la première nuit, misère!

Un insecte m’a piqué

Juste sur une paupière,

J’en eus la trogne bien amochée.

Le médecin de permanence

Voyant l’étendue du mal

Avec clin d’œil de connivence

Dit: »Maladie tropicale? »

Le médecin capitaine

Heureux de saisir l’aubaine

En souriant de la suggestion

Demanda l’avis du colonel.

Le grand ponte solennel

Ne me posa pas de question

Je fus mis en quarantaine

Dans un lieu presqu’au secret

Un peu plus d’une semaine

Jusqu’à rétablissement complet.

Les radios qui me concernaient

Oubliées depuis longtemps

Aussitôt on me renvoyait

Dans mon propre régiment.

C’est ainsi que je ne connus pas

Mon spina bifida occulta

Je ne fus pas réformé…

Et en parfait ignorant

Je voulus avoir des enfants

Sans crainte de leur refiler

Cette tare même empirée.

La morale de cette histoire,

C’est que parfois des gradés,

Ayant tellement baroudé,

Devant des bobos peuvent croire

A de grandes calamités

Et  des jeunes espiègles

Afin  de bien rigoler

Peuvent sans enfreindre règles

Des supérieurs se moquer.

 

 

 

A trois heures du matin, l’alerte rouge? SMS= foutaises!

15 octobre 2018

A trois heures du matin, si l’alerte rouge est décrétée…

Me fait bien rire la ministre avec ses S M S!

Qui dans son profond sommeil va bondir sur son portable pour tout petit déclic??

GAMINE!

Ignore que les catastrophes ont existé avant elle!

SMS? Peut-être aux administrations en veille à cette heure nocturne (police, gendarmerie, pompiers)

MAIS

N’y a-t-il donc plus dans les communes de bonnes grosses sirènes qui, hurlant dans la nuit, permettraient d’être alertés?

C’est le dispositif de guerre, mais y a-t-il différence?

 

Avant les radars, les portables, on savait comment prévenir…

 

Arthéa des Carmes

14 octobre 2018

C’est une bien bonne soirée que nous a apportée la compagnie « Arthéa des Carmes »:

Deux pièces de théâtre conçues de façon un peu surprenante.

La première avait commencé sans le rite des trois coups, subrepticement, sans lever de rideau, comme un moment de vie courante…

« Parlez-moi d’amour » de Philippe Claudel est une scène de ménage vue dans un milieu aisé.

Tout y passe! Tout s’y trouve! Un chef d’œuvre de variations des tons, de coups bas, de moqueries, d’insultes, de reproches… Une panoplie de   niveaux de langage pour qui cherche à mettre K O son conjoint, sa compagne…

Bravo!

La deuxième: « Un ouvrage de dames » de Jean Claude Danaud était plutôt surréaliste…

C’était le jour de combat contre les violences faites aux femmes… Était-ce voulu? Je ne sais, mais les trois femmes qui le jouaient étaient tellement des caricatures que s’en était désopilant.

Objectif: venir à bout des hommes…si j’ai bien compris… par tous les moyens: épuisement…scie électrique…

Chassez le naturel…

14 octobre 2018

Il a pu faire semblant

Pendant quelques temps.

Mais il avait des ambitions

Il a trahi son premier mentor

Pour poursuivre ses propres options

Il a le pouvoir qui endort

Avant la piqûre fatale

Il sait comment jeter un sort

Létal!

 

Il a pu faire semblant

Pendant quelques temps…

Il le connaît parfaitement

Le manie avec talent

Mais voilà… Il préfère l’anglais,

Cette langue qui nous veut du mal…

Il soutint donc une anglophone

Pour promouvoir le français

Sur la scène internationale

On entendra le glas qui sonne

Fatal

 

12345...253